Elisa PALLOTTINI, post-doctorante au CESCM : paléographie épigraphique dans la province de Viterbe

Le Centre d’études supérieures de civilisation médiévale de Poitiers accueille, depuis octobre 2012, Elisa PALLOTTINI, docteur en paléographie grecque et latine de l’Université de Rome La Sapienza, pour un séjour postdoctoral de 7 mois. Elisa a obtenu, à l’issue d’un concours, une bourse de « perfectionnement à l’étranger » de l’Université La Sapienza et a été reçue dans le cadre de l’équipe « Culture écrite, culture visuelle » du CESCM.

P1010208Spécialiste d’épigraphie médiévale, Elisa a soutenu son doctorat en mars 2012 ; il portait sur l’établissement du corpus des inscriptions médiévales de la province de Viterbe (recensement, analyse, informatisation). Ce travail doctoral s’inscrit dans l’entreprise de publication des inscriptions médiévales italiennes coordonnée par le Centro italiano di studi sull’Alto medioevo de Spolète (collection des IMAI).

Lors de son séjour à Poitiers, Elisa Pallottini a intégré l’équipe des doctorants et des chercheurs du Corpus des inscriptions de la France médiévale, avec pour objectifs :

– de contribuer à la mise en place du programme TITULUS visant à la création d’une base de données texte-commentaire-image des inscriptions médiévales françaises ;

– de participer aux ateliers méthodologiques de l’équipe et aux activités scientifiques du laboratoire ;

– de contribuer, par la confrontation des expériences de publication entre France et Italie, à la réflexion sur les normes d’édition des inscriptions médiévales ;

– de mener à terme une recherche originale destinée à être publiée sous forme d’article sur les authentiques épigraphiques de reliques.

Le passage d’Elisa par la France lui a permis d’exposer ses travaux de recherche dans le cadre des journées doctorales du CESCM en janvier 2013 ; elle présentera également une communication lors du colloque GIEcA en mai prochain (dans lequel le programme ORIFLAMMS est engagé). Le travail d’édition auquel s’est livré Elisa Pallottini dans son doctorat comme dans ses publications met en lumière la nécessité d’une interrogation de fonds sur les caractéristiques formelles de l’écriture épigraphique. Les résultats obtenus lors de son séjour au CESCM apporteront sans aucun doute du grain à moudre pour le volet épigraphique d’ORIFLAMMS.

Contact :

Elisa PALLOTTINI – CESCM, 24 rue de la Chaîne 86 022 POITIERS cedex (elisa.pallottini@fastwebnet.it)

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.