« Priés pour l’escripvante votre humble soeur, soeur Katherine Lefebvre » (MS. Saint-Omer, BAPSO, 428, fol. 237v)

Une mission en bibliothèque est l’occasion de côtoyer des manuscrits parfois inhabituels et souvent fort stimulants.

C’est le cas d’un manuscrit écrit dans la première moitié du XVIe siècle par une sœur, Katherine Lefebvre, qui revendique son statut d’ « escripvante ». Elle a rassemblé deux sermons prononcés par leurs confesseurs Jean Clerici (Leclerc) et Jean Regis (Leroi ou Leroy) devant les religieuses du couvent de l’Annonciade de Béthune fondé en 1517-1518, ainsi que le Passe-temps du pèlerin de vie humaine composé par Jean Glapion (1460 ?-1522), confesseur de Charles Quint en 1520.

Ce petit livre de 10 cm de haut et de 7 cm de large a d’abord appartenu à une sœur de l’Annonciade, Magdelaine de Bours, avant de passer entre les mains d’Antoine de Renty, puis du curé de Sainte-Aldegonde, Jean Hanne, mort le 5 janvier 1679. Ses exécuteurs testamentaires ont donné cet ouvrage à la bibliothèque du séminaire épiscopal de Saint-Omer avec quatre autres manuscrits (Saint-Omer, BAPSO, 127, 215, 558 et 584).

Voir le manuscrit sur la BVMM : Saint-Omer, BAPSO, 428

 

 



Citer ce billet
Marlène Helias-Baron (2021, 18 mars). « Priés pour l’escripvante votre humble soeur, soeur Katherine Lefebvre » (MS. Saint-Omer, BAPSO, 428, fol. 237v). Écriture médiévale & numérique. Consulté le 14 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/skyr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.