Le fantôme de Jean Pinchon : un ex-libris disparu dans le ms. Saint-Omer, BAPSO, 500

À la fin du mois de mars 2022, l’IRHT a organisé une nouvelle mission d’exploration scientifique à la bibliothèque d’agglomération de Saint-Omer (BAPSO). Toujours aussi bien accueillis, nous sommes venus cette fois-ci avec un large groupe d’étudiant.e.s.

Parmi les découvertes grandes et petites que nous avons faites, quelques-unes sont charmantes et curieuses. Voici l’une d’elle…

Le manuscrit 500 est daté de l’année 1476 à la fin du texte :

Saint-Omer, BAPSO, ms. 500, fol. 240v

Pourtant sa provenance ancienne était inconnue. On savait bien qu’il appartenait à l’abbaye de Saint-Bertin au XVIIIe siècle grâce à la cote 460 au f. 1r, mais on ignorait quand il avait fait son entrée dans les collections de cette bibliothèque.

 

Saint-Omer, BAPSO, ms. 500, fol. 1r

 

Sur cette image pourtant, une inscription apparaît dans la marge de tête, entre les deux colonnes, et il est bien difficile de la lire.

Saint-Omer, BAPSO, ms500, f. 1r (détail)

Et pour cause. Il faut en fait la regarder en miroir. Il ne s’agit pas d’une inscription, mais de la trace d’une inscription disparue, qui a été écrite sur une page de garde supprimée lorsque la reliure a été rénovée, et dont l’encre a “déposé” sur le premier feuillet du manuscrit.

Si on inverse l’image et qu’on augmente le contraste, l’on voit apparaître ceci l’inscription “Acquisitus per fratrem J(o)h(anne)m Pinchon ejusdem loci […]”.

Saint-Omer, BAPSO, ms. 500, fol. 1r (détail)
Saint-Omer, BAPSO, ms. 500, fol. 1r (détail, image en miroir, contraste augmenté)

 

Or, Jean Pinchon n’est pas complètement un inconnu. C’est un moine de Saint-Bertin, entré en religion en 1443 et qui était intéressé par les manuscrits juridiques (il avait également acquis le ms. 497 de Saint-Omer). Vu sa date de 1476, ce manuscrit a sans doute été acquis très rapidement par Jean Pinchon et donné à la bibliothèque de Saint-Bertin dès le Moyen Âge.



Citer ce billet
Dominique Stutzmann (2022, 11 avril). Le fantôme de Jean Pinchon : un ex-libris disparu dans le ms. Saint-Omer, BAPSO, 500. Écriture médiévale & numérique. Consulté le 28 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/skyx

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.