Écoles d’été en paléographie, épigraphie et codicologie

La saison des écoles d’été commence après demain. Voici un petit aperçu de l’offre de formation des prochains mois

2 mai – 13 juillet 2011, Erlangen (Allemagne) : Scripto
Institution organisatrice : Friedrich-Alexander-Universität Erlangen-Nürnberg
Direction : Prof. Dr. Michele C. Ferrari
Frais d’inscription : € 1080
Programme en ligne

20-24 juin 2011, Londres : The London Palaeography Summer School 2011
Institution organisatrice : University of London (The Centre for Manuscript and Print Studies, Institute of English Studies, School of Advanced Study)
Frais d’inscription : £ 330
Programme en ligne

18-23 juillet 2011, Budapest: Summer school in medieval codicology and palaeography
Institution organisatrice : Summer University, Central European University
Direction : Anna Somfai
Frais d’inscription : € 300
Présentation en ligne ; Programme en ligne

23-29 juillet 2011, Keele (Royaume-Uni) : The Keele latin and palaeography summer school
Institution organisatrice : Keele University
Direction : Nigel Tringham
Frais d’inscription : £ 375
Programme en ligne

15-26 août 2011, Durham : Palaeography & Latin Summer School
Institution organisatrice : Durham University
Direction : Dr Greti Dinkova-Bruun (Pontifical Institute of Mediaeval Studies, Toronto)
Frais d’inscription : £ 200
Programme en ligne

21 août – 4 septembre 2011, Poitiers : European Summer School in Epigraphy–Poitiers (ESSEP) = Programme européen de formation en épigraphie
Institution organisatrice : Université de Poitiers / CNRS
Frais d’inscription : candidature des étudiants auprès des universités partenaires, gratuit
Programme en ligne

19-23 et 26-30 septembre 2011, Venise : Ligatus summer school (The history of European bookbinding 1450-1830 / Identifying and recording bookbinding structures for conservation and cataloguing
Institution organisatrice : University of Arts, London / Istituto Ellenico di Studi Bizantini e Postbizantini, Venezia
Frais d’inscription : £ 350 / £ 700
Programme en ligne

26-30 septembre 2011, Zadar (Croatie) : Summer school in the study of historical manuscripts
Institution organisatrice : University of Zadar, Dept. of Library and information science
Direction : Prof. Tatjana Aparac Jelušić, Ph.D.
Frais d’inscription : 100 € / 200 €
Programme en ligne

10-14 octobre 2011, Paris : Stage d’initiation au manuscrit médiéval
Institution organisatrice : Institut de Recherche et d’Histoire des Textes (CNRS)
Programme à venir
Présentation en ligne

Passer d’Endnote à Zotero : RefMan RIS et volume dans la collection / Switching from Endnote to Zotero : RefMan RIS export and series number

Une note technique…
Depuis plusieurs années, j’utilisais Endnote où, durant ma scolarité à l’Enssib j’avais créé un connecteur z3950 pour la Bibliothèque nationale de France et divers styles de mise en forme adaptés aux humanités et aux habitudes françaises. Plus tard, avec la volonté de garder des copies des sites web consultés et pour aller plus vite, j’ai utilisé Zotero.
Après avoir rencontré Sean Takats la semaine dernière (et aussi changé de version de Word), j’ai décidé de migrer complètement vers Zotero.

Quelques problèmes se sont posés, résolus ainsi :

  • modification de l’export RefMan (RIS) de Endnote, notamment pour être sûr que 1° les prénoms sont en entier (ce qui n’est pas le cas dans les versions les plus anciennes du style) ; 2° conserver les notes (utiliser N1 plutôt que RN) [Lien vers le format RefMan] ; 3° conserver les « éditeurs » (utiliser ED plutôt que A2).
  • modification du filtre d’import de Zotero, pour bénéficier de la notion de « volume dans la collection » (series number, en unimarc 225 $v). Ce champ n’existe pas dans le format RefMan et pas non plus dans Endnote.

Pour les deux opérations, je dois dire que j’ai bénéficié de l’aide de David M. Miller, intervenu sur le forum de Zotero et sur son blog.

Pour ceux qui, comme moi, auraient pris l’habitude d’utiliser le champ « Volume » pour les « Livres » (Book) et « Chapitres » (Book Section), voici ce qu’il faut ajouter dans le filtre RIS.js (qui se trouve pour Windows dans Application Data > Mozilla > Firefox > Profiles > nnnnn > Translators).

} else if(item.itemType == "book" || item.itemType == "bookSection") {
 item.seriesNumber = value;

de façon à obtenir le traitement du volume suivant :

} else if (tag == "VL") {
 // Volume Number (patent: applicationNumber)
 if (item.itemType == "patent") {
 item.applicationNumber = value;
 // Report Number (report: reportNumber)
 } else if(item.itemType == "report") {
 item.reportNumber = value;
 } else if(item.itemType == "book" || item.itemType == "bookSection") {
 item.seriesNumber = value;
 } else {
 item.volume = value;
 }

Explicit expliceat, scriptor ludere eat.

Un sermon pour la Sainte-Cécile


Paris, Bibl. nat. de France, ms. Latin 3305 A, fol. 57r
Sermones de sanctis et diversis. De sancta Cecilia

De sancta Cecila.
Gaudebit sponsus super sponsam. Ysa LXII (Is. 62,5).
Tria sunt que ostendunt sponsalia valde comendabilia : [1°] Sponci dignitas et sufficientia. Et sic comendabat sponsum suum beata Agnes dicens vel mandans filio perfecti (a) qui eam habere volebat : « ab [f. 57v] ab (b) alio amatore preventa sunt (c) qui a nullo (d) fidei sue subarravit me (e) et ostendit michi thesauros inconparabiles (1), cujus generositas celsior, possibilitas forcior, amor suavior et omni gratia elegantior ».
Continuer la lecture de Un sermon pour la Sainte-Cécile